France Victimes 44 Saint-Nazaire vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année

L’association, à travers ses 5 salariées et ses 3 membres du bureau vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année. L’occasion pour nous de faire un bilan de notre année 2021, riche en péripéties pour l’association « France Victimes 44 Saint-Nazaire ». Changement de nom ( anciennement « Prévenir et Réparer » pendant 32 ans), de locaux, maisLire la suite « France Victimes 44 Saint-Nazaire vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année »

Mobilisation du 15 décembre 2021 : des moyens dignes pour les services d’aide aux victimes et la Justice

Hier, sur notre pause du déjeuner, nous avons endossé nos chasubles France Victimes, accroché notre manche à balais sur un panneau décoré et marché ensemble pour rejoindre la mobilisation des magistrats, greffiers et avocats du Palais de Justice de Saint-Nazaire. Peu de gens sont au courant, mais il est temps de le dire : nosLire la suite « Mobilisation du 15 décembre 2021 : des moyens dignes pour les services d’aide aux victimes et la Justice »

Nos portes ouvertes du 18 Octobre 2021

Il nous semblait important d’inviter tous nos partenaires à une journée de rencontre. Nos missions nous amènent à travailler de plus en plus en partenariat avec de nombreuses structures et nous souhaitions les accueillir pour un temps d’échanges et de convivialité. Pari réussi ! Nous sommes ravies d’avoir accueilli environ 75 personnes ce lundi 18Lire la suite « Nos portes ouvertes du 18 Octobre 2021 »

Les stages de responsabilisation

Stages pour les auteurs de violences conjugales. Nous participons aux stages de responsabilisation des auteurs de violences conjugales, organisés par notre partenaire l’ADAES 44. Nos interventions ont pour objectif de faire réfléchir les auteurs de violences aux actes qu’ils ont commis, en les sensibilisant aux conséquences qu’ils ont entraînés pour les personnes victimes, du mêmeLire la suite « Les stages de responsabilisation »

Une administratice ad’hoc a été designée dans votre procédure, quel est son rôle ?

L’administration ad hoc est une mission exercée par une personne physique ou morale, appelée l’administrateur ad hoc et qui est désignée par une autorité judiciaire (un Procureur de la République, un Juge d’Instruction, un Juge des Enfants,  … ) pour représenter un mineur dans le cadre d’une procédure déterminée lorsqu’un magistrat constate que tuteurs légauxLire la suite « Une administratice ad’hoc a été designée dans votre procédure, quel est son rôle ? »

Le soutien psychologique à France Victimes 44 Saint-Nazaire – Pour qui, pour quoi ?

Lorsque nous sommes victimes d’infraction, il se peut que nous ressentions le besoin d’un soutien psychologique pour nous aider à faire face aux conséquences que peut entraîner l’infraction. En effet, l’infraction pénale correspondre à une grande variété de faits, étant toutefois souvent empreints de violence : agression, violences conjugales ou intrafamiliales, violences sexuelles, harcèlement, menaces,Lire la suite « Le soutien psychologique à France Victimes 44 Saint-Nazaire – Pour qui, pour quoi ? »

Rencontrer une juriste d’aide aux victimes, pour qui, pour quoi ?

La mission première de « France Victimes 44 Saint-Nazaire » est l’accueil, l’écoute et le soutien de toutes les personnes victimes d’une infraction pénale. Notre objectif est de nous assurer de chaque citoyen.ne ait accès à ses droits. Pouvoir comprendre la procédure, c’est permettre de poser des actes éclairés, de faire des choix et donc de reprendreLire la suite « Rencontrer une juriste d’aide aux victimes, pour qui, pour quoi ? »

Vous êtes invité à une médiation pénale, pour quoi ? pour qui ?

La médiation pénale est une décision du Procureur de la République, à la suite d’un dépôt de plainte et d’une enquête. Elle entre dans les alternatives aux poursuites pénales. (prévue par l’article 41-1 du Code de Procédure Pénale.) Elle peut-être définit comme la recherche, par l’intervention d’un tiers neutre, d’une solution librement négociée entre lesLire la suite « Vous êtes invité à une médiation pénale, pour quoi ? pour qui ? »